vendredi 21 décembre 2012

TDOAL - Visite DEA Air France

Malgré le mauvais temps, aujourd'hui va être un jour exceptionnel !!
Pour cause, avec certains membres du club ... et surtout grâce à un autre membre du club ..., nous allons visiter les hangars de la Direction Entretien Avions d'Air France situés à Roissy !

Le programme :
Boeing 777 / Boeing 747-400 / Airbus A320 / Airbus A380

dimanche 16 décembre 2012

PPL 33 - Examen blanc - Part 2

HDV DC 28h11 / CDB 18h42 -- Total 46h53

C'est parti pour le dernier vol de ma formation PPL !
Le programme : 2ème partie de l'examen blanc ! (1ère partie

J'arrive 30 min en avance, la météo n'est pas trop mauvaise et mon avion m'attend !



Prévol, sortie de l'avion du hangar, on roule pour l'aire d'attente, checks moteur, alignement ...


... et décollage ! 
On prend un cap ouest pour sortir des circuits, en montée vers 3000' NH.

1er exercice : Virages de 360° à 30° d'inclinaison.

Sécurité autours et on incline !


Et la même à droite.

2ème exercice : Pareil mais à 45°


3ème exercice : Décrochage en configuration lisse.

Réduction des gaz, on tire la réchau, on tire sur le manche pour garder un vario à 0 ou légèrement positif ...


... jusqu'à ce que l'avion plonge. (Pour le premier je n'ai pas assez attendu que l'avion pique du nez, j'ai remis tout de suite les gaz, du coup trop rapidement pour faire un vrai décrochage).



Et on fait une légère ressource en remettant les gaz. 


4ème exercice : Décrochage en configuration atterrissage.

Ben c'est la même chose, sauf que le décrochage arrive beaucoup plus vite, déjà parce que la vitesse initiale est de 60kt mais les volets créent beaucoup de traînées. 
Du coup, l'assiette est bien moins important lors du décrochage.



Cet exercice a été réalisé 2 fois, puisque la première j'ai remis trop de gaz dès que l'avion à plongé. La conséquence : le nez est parti franchement à gauche (début de vrille).



5ème exercice : Vol lent en configuration lisse.
Vitesse 70kt, le bon trim, et ça roule !


6ème exercice : Vol lent en configuration atterrissage.
Vitesse 60kt, toujours le bon trim, et ça roule encore !

FI : Allez, fais moi un virage à 45°
Moi : Euh .... un virage à 45° à 60kt ????
FI : Pourquoi pas ?
Moi : Ben à 45° la vitesse de décrochage va fortement diminuer et on risque de décrocher en virage.
FI : D'accord, et tu te limiterais à quelle inclinaison avec ta vitesse ?
Moi : 20°
FI : Prends 10° max, c'est mieux.

Pas tombé dans le piège ! Et donc c'est parti pour un virage à 10° d'inclinaison ... il ne faut pas être pressé ! 
D'ailleurs avec le vent en l'air et ma vitesse faible, j'ai l'impression de voler en crabe.

FI : Bon allé, on retourne au terrain. Quel cap va tu devoir prendre ?
Moi : Euh .... on est parti au cap 270, ensuite on a décalé à 300 pour éviter le mauvais temps, après cap 180 pour éviter de se rapprocher de la classe A ... je dirais un cap Est Sud-Est.
FI : Prends un cap Est, tu va voir.

Je prends donc le cap 090 .... et je me retrouve face au terrain, qui finalement n'était pas si loin. Le vent nous ayant poussé dessus pendant nos exercices.

Je négocie, avec la tour, une directe sur la vent arrière main droite pour la piste 24 dure, qui est accordée.

7ème exercice : Approche sans volet.
Cette fois je n'oublie pas de faire le briefing !
Moi : Alors la piste fait 700m, il me faut en temps normal 350m pour me poser, sans volet je majore de 50%, ce qui fait 525m, donc c'est bon. Je vais m'éloigner dans la vent arrière pour pouvoir rallonger la finale pour bien préparer mon approche, ma vitesse sera de 70kt et mon assiette sera plus importante que normale.



J'arrondis .... l'avion ne descend pas ... ça ne touche pas ... 50m on dû bien défiler avant que ce maudit train daigne toucher le sol ! Je remet aussitôt les gaz puisqu'il ne me reste plus beaucoup de bitume devant. J'arrive vite à 60kt, rotation, la roue avant n'aura même pas touché le sol !

8ème exercice : PTE.
Je me présente verticale 2000'NH ...
LFOX_TWR : Roméo India pourriez vous retarder votre encadrement ? J'ai un appareil en longue finale.
Donc 360° de retardement et c'est parti ! 

Dernier virage ... pensant être pas mal je sors 10° de volets, et plus j'avance et plus je vois ma pente d'approche se creuser sous le plan de descente ... ce n'est pas bon !



Remise des gaz, on en refait une autre.
Verticale 2000'NH, réduction des gaz. Cette fois-ci, je vais faire plus court !

Dernier virage, je suis haut ! Je sors d'abord 10° de volets.



Puis 20°.



Je le sens bien, je met 30°.... erreur ! Pour maintenir une bonne vitesse d'approche, je dois maintenant piquer bien plus fortement, ce qui, doucement mais sûrement, me ramène sous le plan de descente. 


J'ai été trop gourmand. Je remet un chouillat de gaz pour finir sur le seuil.



Kiss landing. Full stop landing.
On dégage la piste, on refait le plein et on rentre au parking.

Le FI prend mon carnet de progression et inscrit : Bonne séance, OK pour le test.
Et me rajoute à l'oral : attention quand même aux PTE !

Mail envoyé à l'examinateur pour lui proposer des dates courant janvier 2013.
Et je vais pas tarder à envoyer les papiers, quand ceux-ci seront signés par mon FI. 
Et bien sûr, il faut respecter les 15 jours de délai minimum entre l'accusé réception de la DSAC pour la demande et l'examen en lui même ... non non ce n'est pas contraignant !

Prochain vol : L'examen pratique PPL(A) !!

dimanche 9 décembre 2012

PPL 32 - Examen blanc - Part 1

HDV DC 27h11 / CDB 18h42 -- Total 45h53

Le but du vol d'aujourd'hui, faire comme si c'est celui de l'examen !  
Pour cela, il faut un instructeur avec qui je n'ai jamais volé, pour être sûr qu'il soit pleinement objectif sur mes compétences. 

La route : 
LFOX Étampes - LFOZ St Denis de l’Hôtel - LFEM Montargis Vimory- LFOX



9h30, mon FI n'est pas encore arrivé, j'en profite par faire la prévol du C152 F-GSGO.
J'installe mon casque et la cam, ready to go !
Malheureusement, au dernier vol, le frein droit était signalé défectueux sur le carnet de route et il n'y a aucune annotation de réparation.
Donc, changement de l'avion, ça sera le C150 F-BXQO ... celui pour lequel je n'ai plus trop confiance après ma mésaventure que j'ai eu lors de ma nav vers LFOX (ici). Et il n'a toujours pas de transpondeur ...

Bon, on sort l'avion, mon FI tourne l'hélice à la main pour brasser et faire remonter l'huile dans le moteur.... on met en route, ça démarre au quart de tour ! Sympa la technique ! 
Le moteur se met à brouter ... ça commence !! 
Le FI tire le réchauffage carbu ... et le nombre de tours augmente, on est déjà entrain de givrer !


On roule pour l'essence.


Et on fait un rajout de 50 litres, soit 120 litres totales.
Et c'est reparti ! Démarrage, et ça rebroute ! Givrage, le retour ! Va falloir être extrèmement vigilant pour ce vol !


Essais moteur, pendant qu'un rallye arrive au point d'arrêt.



Moi : Quebec Oscar, aire d'attente 24 dure, prêt au départ. 
LFOX_TWR : Quebec Oscar, alignez vous derrière le rallye et attendez derrière.

Le rallye en montée initiale et ma pomme aligné.



On décolle et prise de cap vers le point de transit de Bricy, ONE Toury !
Le Rallye va dans la même direction que nous et comme sa vitesse est inférieure à la mienne, je le rattrape ... Je décide d'augmenter ma pente pour passer rapidement au dessus de son altitude de croisière avant d'arriver trop proche de son derrière !
Soudain, mon aile gauche se lève ! Je reviens aile à plat ... je me dis "sacrée ascendance !"
FI : Alors, ça fait quoi de se prendre une turbulence de sillage ? Imagine si ça avait été un avion plus gros ! 
Ah d'accord, ben première fois que je me retrouve dans le sillage de quelqu'un d'autre ... ça fait bizarre et heureusement, c'est avion du même tonnage que moi !


ONE - Toury. Bricy étant inactif, je reste sur la fréquence de Seine info 118.050Mhz.




OE - Neuville aux Bois. (Je n'ai pas pensé que la carte ferait un reflet sur le pare brise, donc désolé pour les photos ^^)




Proche verticale LFOZ - Orléans St Denis de l'Hôtel. Agent AFIS absent.




Un autre trafic s'annonce en arrivé pour la verticale à 2000'NH dans mon secteur 9h ... pas en vue, je décide donc de rester à 2500'NH pour maintenir un espacement verticale. Bonne idée puisque je l'ai vu qu'au moment où il est passé sous moi !

Je m'intègre ensuite en vent arrière main droite pour la piste 23 pour un circuit standard.

En finale.



Touché tout en douceur, remise de gaz pour effectuer une PTE.

Bientôt à la verticale.



Verticale, coupure des gaz, sans trop serré le circuit puisqu'un autre aéronef est en fin de vent arrière.
Je vire en dernier virage ... arf je vais être trop haut, je sors 10° de volet pour me freiner. Ça freine, parfait ! 
J'overshoot pour rallonger ma trajectoire ... et ça freine de plus en plus ! Comprend pas je ne devrais pas autant de traînées avec seulement 10° ! Je regarde la commande des volets ... abaissée !
Et m**** !!! 

Petite explication s'impose ! 
La commande des volets du C150 a 3 positions :
- Haute : montée des volets jusqu'à 0°
- Milieu : Position pour arrêter l'évolution des volets lorsque ceux-ci sont en mouvement.
- Basse : baisse des volets jusqu'à 40°.
Donc on baisse la commande pour braquer les volets mais si on la remonte pas en position du milieu ... ben c'est pleins volets ! 
C'est franchement pas pratique et dans le feu de l'action, on peut se faire facilement avoir !

Donc je remonte les volets à 10°, je me retrouve court ... et plus ça va et plus je descend sous le plan optimal d'approche.

Je passe à environ 3m au dessus des feux de seuil ....



Touché en douceur et c'est reparti pour cette fois-ci un touché sans volet.
Donc, il faut que j'annonce mes intentions, toutes ! Sur ce coup là je ne l'ai pas fait mais j'aurais dû dire :
- Sans volet il me faut X mètres de piste en plus, mais la c'est bon vu la taille de celle de St Denis,
- Je vais exécuter une plus longue finale pour stabiliser mon approche,
- Ma vitesse en finale sera de 75kt,
- Mon assiette sera plus importante par rapport à une approche standard.
Le jour de l'examen, le FE le sait très bien tout ça ! Mais il faut lui montrer qu'on le sait aussi et qu'on ne fait rien au hasard.

Dernier virage ... 85kt, j'ai du mal à ralentir ... sans volet ça traîne pas !
Finale, 75kt.



Touché encore en douceur et c'est reparti ! Direction Montargis !



5 min plus tard ... Exercice de déroutement, destination Morêt Episy !
Décidement, ce vol me rappel quelque chose ... (ici)
Je trace, tant bien que mal, un trait entre ma position et Morêt... Pour m'aider je me cale sur le VOR de Melun.

15 min plus tard, en vue de la ville de Nemours, ce qui me permet de me recaler. Ben oui, le terrain ne se trouve pas sur la route vers le VOR.

J'arrive proche du terrain, toujours pas en vue ... pas facile de le trouver vu qu'il n'a qu'une piste en herbe. J'essaye de le repérer par rapport au points caractéristiques alentours ... Il se trouve au bord du canal, ne le trouvant pas je décide de suivre le seul canal ... 

En vue ! Ouf !! Heureusement que les V du seuil décalé en 06 me sautent aux yeux ! 



Verticale, personne sur la fréquence auto-info ... enfin, personne sur Morêt !




Et je m'intègre en vent arrière main droite pour la piste 24. 
Il y a pas mal d'habitation dans le secteur base / vent arrière ... ça n'aide pas à trouver l'endroit idéale pour virer en base.
Je passe en finale ... ah bah je ne vois plus le terrain ! C'est le comble ! 
Je continue sur le cap 240° et au bout de 10 secondes je retrouve le contact visuel ... re ouf ! Décidément ce terrain ....


En finale.



Remise de gaz.
On remonte vers 2500'NH direction Étampes.


Moi : Seine Info de Quebec Oscar, rebonjour !
.....
Moi : Seine Info, Quebec Oscar ? 
.....
Sont partis prendre le café les troleurs de Seine ? 
FI : Bon ben tu es en panne moteur !
Et il réduit les gaz ! 


Recherche de champs, un sur ma gauche, dans le bon axe, bonne longueur, parfait quoi !
Je vire pour rejoindre la verticale et effectuer une PTE. En attendant, je recherche la cause de la panne ... la mixture est sur riche, le robinet d'essence est ouvert et le contact est sur BOTH ... ça ne vient pas d'une mauvaise manipulation.


Ma PTE s'annonce très bien, ça me laisse même le temps de faire mon message de détresse :
Mayday mayday mayday, Fox Bravo X-Ray Quebec Oscar, un Cessna 150, 2 personnes à bord, panne moteur, je vais tenter de me poser dans un champs, ma position Est du terrain de Morêt pour ...

Ah mais oui, je viens juste de partir de Morêt ! Pourquoi pas le rejoindre ?
Je le regarde de loin ... rejoindra, rejoindra pas .... j'annonce à mon FI que, tant pis, je préfère me poser sereinement dans un champs que tenter de rejoindre le terrain et prendre le risque d'arriver trop bas.
Il est d'accord avec moi, tout va bien !

En finale sur le champs.


Remise de gaz et direction Étampes.


Au bout de 10 min, je regarde ma carte ... j'ai le bon cap mais le paysage ne ressemble pas trop à ce que je devrais voir .... je règle le VOR de Pithiviers .... radial 240 ... ah oui je ne suis pas là où je devrais être ! 
Je prends le VOR de Melun, radial 230... ah ouais là, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond ! 


FI : Met tes ailes à plats !
Ah oui mince !! Le directionnel ! J'ai oublié de le recaler !
Le compas indique 240° alors que le directionnel indique 270° .... 30° de différence !!!! 


Bon allé, je le recale et je recalcule ma route ! 
J'arrive enfin à Étampes, je demande une base main gauche pour raccourcir le trajet ... demande acceptée, mais en faisant un tour d'attente avant de s'intégrer en base.

En courte finale 24 dure pour un touché et un tour de piste basse hauteur.



Cette fois-ci, touché un peu dur ... j'ai arrondis un peu trop tard. Remise de gaz.

300' Sol, passage en vent arrière, volet 10° .... base, volet 20°, et je vais garder cette configuration pour être moins sujet aux turbulences provoquées par le vent de travers.

Posé, tout en douceur, pour bien clôturer ce vol !

 
Débriefing avec l'instructeur, quelques points à revoir, comme penser à recaler régulièrement le directionnel, faire un briefing avant l'arrivée sur un terrain (piste, longueur, altitude terrain, configuration d'atterrissage, etc...).
Ensuite il note dans mon carnet de suivi de formation : Bon vol, OK pour le test Nav.
C'est tout bon ... pour la nav ... il va falloir revenir, il n'a pas pu me juger sur la maniabilité !

Donc prochain vol : 14 Décembre 2012 : Examen blanc spéciale maniabilité !

mardi 4 décembre 2012

PPL 31 - Nav LFOC

HDV DC 25h01 / CDB 18h42 -- Total 43h43

Aujourd'hui météo plutôt clémente ... malgré le fort vent ... 270°/20-30kt.
J'arrive au club avec 2h d'avance, mon instructeur est pas encore parti avec la personne qui a réservé avant moi.
Ça tombe bien, ils comptent faire un vol en C172 en vue d'un lâché, et me proposent de venir avec eux ! Sympa !! 

On va donc pour sortir les avions ... Ah .. la porte du hangar qui se coincent ... Le rail du haut est déboité ... on arrive quand même à ouvrir un côté, on sort tout les avions pour les mettre dans le hangar d'à côté et on condamne le premier.

Tetris version aéroclub !



En attendant l'heure tourne ... je pense que je vais devoir annuler mon vol pour Châteaudun. 
En effet, j'avais un horaire précis (12h45 locale) pour éviter de venir pendant le créneaux d'entraînement des Alphajet de Tours.
Et on embarque ! Au programme, pannes en campagne, PTE, etc ....
Il n'y a pas à dire, je me sens mieux à l'avant qu'à l'arrière ! 

En finale 24, avec un vent du 270°/18 à 28kt .... pas rassurant quand même !



Et pendant ce temps là, mon avion m'attend gentiment au parking !



12h15 ... nous voilà posé ... en route pour l'essence ... ça s'annonce mal pour ma nav vers OC ...
12h25 ... au parking, j'appelle la tour de Châteaudun pour annuler mon arrivée ... "Mais non viens t'inquiète pas, on va te gérer, il n'y a pas de problème !" 
Un mot : Youpi ! J'annonce à mon FI que le nav est confirmé !

Je fais ma prévol ... le vent souffle très fort ... 


Et c'est parti ! Direction le VOR de Châteaudun, CAD 115.950Mhz.



Passage sur la fréquence de Bricy ! Ceux-ci m'informe de tours de piste Alphajet en cours à OC.
Pendant ce temps là, mon FI surveille discrètement ma trajectoire sur son GPS.
On entre dans la CTR ... toujours pas en vue du terrain .... merci à la petite brume et au soleil de face ...
Moi : Roméo India en vue des installations.
LFOJ_APP : Reçu, Roméo India, contactez la tour de Châteaudun 125.625.

Apparemment il n'y a plus personne dans le circuit, facile ils ont pu faire au moins 10 tours de piste le temps que j'arrive !! Avec une vitesse sol à 70kt ...

LFOC_TWR : Roméo India, numéro 1, rappelez en finale 28 train sortie verrouillé.
Euh ... bon je pense qu'il y a dû avoir beaucoup d'Alphajet et qu'il a oublié qu'un C152 a un train fixe !
En longue finale piste 28 avec un vent du 260°/15 à 22kt.


C'est quand même agréable d'avoir 2300m de piste !! 


LFOC_TWR : Roméo India, vous quittez par le nord ? 
Moi : Euh non, j'aimerais si possible faire une verticale Bricy, à voir avec eux.
LFOC_TWR : Ok je les appel et je te tiens au courant.

Ça a quand même des avantages de bosser à la tour de contrôle de Bricy !! 
LFOC_TWR : Roméo India, la verticale Bricy sera approuvé à 3000'NH, un Alphajet est en tours de piste là-bas.
Merci !! Je monte donc à 3000'NH et je m'annonce stable sur 122.7 avec l'approche.
Mais le hic, c'est que j'ai le bon plafond pour être à cette altitude, mais je ne l'aurais plus verticale.


Moi : Roméo India, je vais transiter par le nord des installations cause météo.
LFOJ_APP : Reçu, pour info l'Alphajet repart pour Châteaudun 1000' bas, rappel verticale Bricy à 2500'NH.
Ah ! 2500'NH, ça me va mieux ! 
Je croise l'Alphajet puis je descend à l'altitude assignée.

J'arrive verticale.


Je sors ensuite des TMA via Arthenay puis Toury (ONE).

FI : Tu crois que va se prendre la pluie ?
Une masse sombre avec les trainées de pluie en dessous à l'air d'être sur le terrain d'Etampes, mais avec le fort vent, on devrait arriver au sec.


Et plus on s'approche, plus on est mouillé !



La visibilité tombe, on voit bien sur la gauche alors que sur la droite on ne voit plus grand chose.
Forte heureusement, 1 minute avant la verticale, on ressort de la pluie et nous ne sommes plus sous ce nuage menaçant !



En finale piste 24, vent du 260°/20 à 26kt.



Piste dégagée, on aura quand même évité le plus gros du mauvais temps.



Voilà, les 25 heures mini de double commande sont bouclés !!
FI : Bon, tu fera un examen blanc avec un autre instructeur pour être sûr que tu sois prêt.

Bon ben, je crois que j'aurais également les 45h pour l'examen !


Maintenant il va falloir que je trouve un FI dispo pour me faire faire un examen blanc !! Et ce n'est pas gagné !